Sans titre

Le spectateur prend place à même le sol dans une salle noire. Il perçoit un pied doté d’une lumière bleue qui déambule dans l’espace accompagné d’une composition sonore diffusé sur 4 hauts parleurs. La perception du spectateur plonger dans le noir total, s’altère et lui donne l’illusion que ce pied n’est peu être pas un pied mais une chose informe qui se déplace. En parallèle, le spectateur fait l’éxpérience d’une écoute par conductuction osseuse à travers le sol; une compososition réalisé avec des enregistrements de seismse à travers le globe. Cette bande sonore est diffusé par le biais d’un faux sol en bois qui recouvre la surface de l’espace de la salle avec des hauts parleurs spécifiques. Les deux compositions sont diffusées simultanément et s’alimentent pour créer par le son un espace qui nous plonge à l’intérieur de la terre.